Le stop motion au service de l’éducation à la sécurité

Dans le cadre du module Projet : « Piloter des projets pédagogiques en milieu scolaire » de notre DU à l’ESPE de Bourg-en-Bresse, nous, professeurs élèves stagiaires, avons mis en place un projet autour de l’éducation à la sécurité dans trois écoles, sur trois cycles différents (Villette-sur-Ain en CE2-CM2, Druillat en CE1-CE2 et Montracol en PS).

L’objectif pour les élèves était de redonner du sens aux consignes d’évacuation incendie et de les familiariser avec l’utilisation des outils numérique (tablette et logiciel). Pour cela, nous les avons engagés dans la réalisation d’une production innovante et transmissible dans les écoles d’une année sur l’autre : un stop motion.

Un stop motion est une technique d’animation image par image qui permet de créer un mouvement à partir d’objets immobiles.

Comment réaliser un stop motion ?

  • Choisir un thème et inventer une histoire
  • Créer le scénario : découper l’histoire en actions.
  • Fabriquer les décors : personnages, environnement.
  • Imaginer et fabriquer des bruitages et/ou dialogues adaptés au scénario.
  • Mettre en mouvement : prendre un maximum de photos en bougeant les éléments de décor de sorte à produire une impression de mouvement, tout en gardant la tablette fixe.
  • Montage : trier les photos, ajouter les sons, ajuster la vitesse de défilement.

Les décors

Le tournage

Quelles sont les compétences en jeu dans ce projet pluridisciplinaire ?

  • Langage : oral et écrit : échanges, débats, production d’écrit pour la réalisation du scénario, enregistrements audio.
  • EMC : savoir agir face à un danger, prendre part à un projet.
  • Arts plastiques: « expérimenter, produire, créer » : représenter le monde environnant. « Mettre en œuvre un projet » : mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet.
  • Se repérer, représenter l’espace : savoir passer de l’espace réel à l’espace représenté, tenir compte de l’échelle.
  • Numérique : observer et utiliser des objets techniques et identifier leur fonction ; développer le potentiel d’invention des élèves, au sein de situations ouvertes favorisant l’autonomie, l’initiative et le recul critique.
  • Histoire des arts : connaissances sur l’histoire du cinéma.

Les apports pour les élèves et la vie de classe

  • Prendre part à une expérience innovante.
  • Accroître son investissement, sa motivation, et son attention grâce au plaisir d’utilisation de l’outil numérique.
  • Éprouver de la fierté à montrer le travail aux autres classes et aux parents et à savoir utiliser un tel outil.
  • Coopérer, apprendre ensemble pour aboutir à une production commune et renforcer le groupe classe : échanger, s’écouter, donner son avis, trouver sa place au sein du groupe.
  • Ouvrir la classe aux partenaires : échanges à propos des dangers avec des pompiers.

À votre tour

Des appréhensions pour vous lancer dans ce projet ? Pas d’inquiétudes à avoir. Un minimum de matériel est nécessaire : une tablette (avec un pied) et les logiciels PicPac ou Animation en volume pour Android : ce sont des logiciels gratuits pour la version basique et faciles à prendre en main. Des formations peuvent être proposées par le Réseau Canopé pour vous former à la réalisation d’un stop motion, alors n’hésitez plus !

 Yoan CEVASCO, Maud DAGAND, Angélique GROS et Katia HAYES, professeur.e.s élèves stagiaires