L’académie de Lyon, académie partenaire de l’AEFE

Créée en 1990 et placée sous la tutelle du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) est un établissement public national chargé du suivi et de l’animation du réseau des établissements français à l’étranger.  

Le réseau d’enseignement français à l’étranger rassemble 496 établissements scolaires, implantés dans 137 pays qui scolarisent plus de 355 000 élèves, de la petite section de maternelle à la terminale. Tous sont homologués par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Les missions de l’AEFE

L’agence assure la continuité du service public d’éducation pour les enfants français résidant à l’étranger. Elle contribue à la diffusion de la langue et de la culture françaises auprès des élèves étranger·ère·s et elle participe au renforcement des liens entre les systèmes éducatifs français et étrangers. Elle subvient aux frais de scolarité (subventions aux établissements, aides à la scolarisation versées aux familles…) et accorde des bourses aux élèves étranger·ère·s du réseau.  Elle met également des personnels titulaires de l’éducation à disposition des établissements (enseignant et encadrement).

Les établissements du réseau

Tous homologués, ils se caractérisent par une grande diversité de tailles et de configurations. Les modes de gestion peuvent également être différents : 

  • établissements en gestion directe – EGD (72 établissements en 2018-2019) : subventionnés par l’AEFE qui assure la rémunération des personnels titulaires qui y exercent,
  • établissements conventionnés (155 établissements en 2018-2019) : gérés par des associations de droit privé (français ou étranger) qui signent une convention administrative, financière et pédagogique avec l’AEFE (notamment sur l’affectation et la rémunération des personnels titulaires de l’Éducation nationale, l’attribution de subventions et le versement de bourses scolaires…),
  • établissements partenaires (269 établissements en 2018-2019) : gérés par des associations de droit privé, français ou étranger, et qui ont signé un accord de partenariat avec l’Agence. Cet accord définit les relations financières qu’ils entretiennent avec l’AEFE, ainsi que les prestations auxquelles ils peuvent prétendre (notamment en termes de formation continue de leurs personnels, d’inspection, d’ingénierie pédagogique, de conseils en gestion et de gouvernance, d’orientation scolaire, d’utilisation des services et des outils mis en place par l’Agence). L’AEFE a signé un protocole d’entente avec la Mission laïque française (MLF) concernant les établissements partenaires de la MLF.

Les personnels du réseau

Ils peuvent être issus de la fonction publique nationale et recrutés selon trois types de contrats : « expatrié » (enseignant.e.s et personnels d’encadrement recruté.e.s par l’AEFE, détaché.e.s et rémunéré.e.s par l’AEFE) ; « résident » (recruté.e.s par l’AEFE, sur proposition du chef ou de la cheffe d’établissement, détaché.e.s pour une période de trois ans, renouvelable) et en « contrat local » (recruté.e.s directement par l’établissement scolaire ou le comité de gestion avec un contrat conforme au droit local).

L’académie de Lyon, académie partenaire de la zone Asie-Pacifique

L’académie de Lyon est investie dans l’élaboration et la conduite du plan de formation de la zone Asie-Pacifique. Le plan de formation est élaboré et organisé par un comité de pilotage régional qui s’appuie sur la réflexion d’un séminaire annuel des chef·fe·s d’établissement, à partir des priorités nationales, des priorités de l’AEFE et des besoins spécifiques recensés dans la zone.

L’académie de Lyon participe aux travaux du séminaire et propose des ressources formatives en fonction des sollicitations. Le plan est financé par l’AEFE et par les établissements. Les formations sont animées par des formateurs et formatrices de la zone ou de l’académie partenaire (corps d’inspection, formateur·trice·s du 1er ou du 2nd degré, professeur·e·s ou chef·fe·s d’établissements).

Ces dernières années, les personnels de l’académie de Lyon ont pu intervenir sur un large éventail de thématiques, telles que :  le pilotage du 1er degré ; la conduite du changement ; la responsabilisation et l’engagement des élèves au lycée ; le parcours santé et le bien-être des lycéens ; le PEAC ; répondre aux difficultés psychologiques des élèves ; la prise en charge des Élèves à Besoins Educatifs Particuliers ; la mise à niveau des compétences des services de santé ; le renforcement du bagage lexical en C1 ; l’évaluation positive : postures, démarches, outils et communication ; jeux et mathématiques ; voix et écoute ; chant  choral ; l’oral au C1 ; l’hétérogénéité, un atout pour les apprentissages en français C2-C3, …

Article rédigé par Fatiha Kammoussi, ingénieure DFIE