Accompagnement des réformes

La transformation de la voie professionnelle

« La transformation de la voie professionnelle n’est pas une simple réforme, elle s’inscrit dans des évolutions de la formation et de l’orientation qui visent à construire un projet de réussite des parcours de formation de tous les élèves » – Marie-Danièle Campion, rectrice de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes, rectrice de l’académie de Lyon, chancelière des universités, 16 novembre 2018.

La transformation de la voie professionnelle est un des enjeux majeurs de la rentrée 2019-2020, auquel se prépare l’académie de Lyon depuis la rentrée 2018-2019.

Au niveau national, seize groupes de travail transversaux et pédagogiques pilotés par la DGESCO et l’inspection générale œuvrent pour élaborer des documents d’accompagnement qui alimenteront un parcours m@gistère et permettront aux acteurs de terrain de mettre en œuvre cette réforme.

Au niveau académique les inspecteurs de l’Éducation nationale chargés de l’enseignement général et technique (IEN ET-EG) ont élaboré, en collaboration de la Délégation, Formation, Expérimentation, Innovation (DFIE), un plan de formation de grande ampleur pour expliquer les enjeux de la réforme, mettre en œuvre les nouveaux dispositifs et accompagner les équipes des 129 établissements publics et privés concernés des trois départements (lycées professionnels, sections d’enseignement professionnel et établissements régionaux d’enseignement adapté).

Une équipe pluri-catégorielle de formateurs (inspecteurs, chefs d’établissement, enseignants, formateurs académiques), pilotée par les IEN ET-EG, a été constituée, formée et se déploie pour impulser et accompagner les dynamiques de terrain.

Dès le mois de décembre, une réunion de présentation a rassemblé dans chaque département les personnels de direction des établissements concernés. Ce temps a notamment permis de préparer et d’organiser une demi-journée banalisée dans chaque établissement pour informer les équipes éducatives et pédagogiques, avec l’appui de l’IEN ET-EG référent de l’établissement.

Les inspecteurs de l’Éducation nationale chargés de l’enseignement général et technique (IEN ET-EG) ont choisi d’amorcer une réflexion des équipes sur chaque grande évolution par un temps spécifique de formation et d’accompagnement :

  • Les familles de métiers : les 3 familles de métiers mises en place pour la rentrée 2019-2020 (Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique, Métiers de la relation client font l’objet d’une journée de formation spécifique, Métiers de l’accueil).
  • La co-intervention et le chef d’œuvre : une journée banalisée a été fixée dans chaque établissement pour travailler sur ces deux grandes innovations avec l’appui d’inspecteurs et formateurs du groupe de travail académique.
  • Le CAP en 1 an, 2 ans ou 3 ans : 20 regroupements d’établissements publics et privés se dérouleront avant les vacances d’avril sous forme d’actions locales prioritaires (ALP). Les inspecteurs et formateurs qui animeront ces regroupements axés sur la différenciation proposeront différents apports et travaux de groupe sur la différenciation pédagogique dans la classe et sur la différenciation des parcours.
  • La 3e prépa pro : deux demi-journées de formation seront proposées aux professeurs d’enseignement général et professionnel qui prendront en charge ces classes à la rentrée.

Les référents numériques des établissements ont également suivi une formation sur les outils numériques et les nouveaux programmes seront abordés lors de formation disciplinaires spécifiques.

Ce plan de formation se poursuivra en 2019-2020 et les équipes éducatives et pédagogiques pourront bénéficier d’un accompagnement au plus près de leurs attentes sur la thématique de leur choix grâce au dispositif des formations d’initiative locale.

Tous ces axes de transformation s’inscrivent dans un projet plus large de réforme des lycées pour donner toute sa place à une Voie professionnelle exigeante et proposer aux élèves des parcours adaptés vers une réussite de tous.