Séminaire du projet Coopera-FoRCE à l’Université de Sherbrooke

Le projet Coopera – FoRCE (pour Formation et Recherche Collaborative en Éducation) est un projet de recherche-action qui s’intéresse aux modalités de collaboration entre acteurs éducatifs et acteurs de la recherche en confrontant les contextes français et québécois.

En savoir plus sur le projet

Du 18 au 21 novembre 2018, Gilles Aldon et Réjane Monod-Ansaldi de l’IFE, Michèle Prieur du pôle DFIE,  ont été accueillis par Isabelle Nizet et Simon Bolduc de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke pour un séminaire de 4 jours. Ce séminaire a articulé une webconférence préparatoire, une journée de formation et des temps de travail de l’équipe.

La Webconférence « Penser, comprendre et former à la recherche collaborative », le 13 novembre

Cette webconférence à plusieurs voix entre Lyon et Sherbrooke a permis d’exposer au public de l’université de Sherbrooke le cadre d’analyse travaillé dans le projet.

La formation « Passeurs, médiateurs, brokers : collaboration entre chercheurs et acteurs de l’éducation »

Cette formation était proposée à des chercheurs, conseillers pédagogiques et enseignants qui développent, pilotent ou participent à un projet de recherche ou de formation collaborative. En appui sur la webconférence, il s’agissait d’engager les stagiaires dans des analyses de  verbatim de réunions de travail, une dans le contexte français et plusieurs dans le contexte québécois, à partir des concepts d’objet frontière, de brokering, de participation, d’institution et de valuation. Les stagiaires ont exprimé l’intérêt de ce travail pour mieux comprendre leurs difficultés à animer et soutenir une collaboration entre les chercheurs et les enseignants de leur dispositif.

Une signification sommaire accordée à ces différents concepts dans le modèle de FoRCE :

  • Institution : Un dispositif social qui permet et qui impose des manières de faire et de penser qui lui sont propres (Chevallard).
  • Objet frontière : Un objet qui permet d’amorcer un travail sans consensus préalable, en assurant une flexibilité interprétative (Star & Griesemer). Un objet constitué de différentes composantes non forcément perçues de façon identique par les acteurs des différentes institutions.
  • Brokering : une action qui consiste à faire du lien entre les institutions, qui contribue à éclairer les composantes de l’objet frontière entre les institutions.
  • Participer : c’est articuler, prendre part, apporter une part et retirer une part (Zask).
  • Valuation : Expression verbale et non verbale traduisant une attribution de valeur positive ou négative (Dewey).

Des temps de travail

Les temps de travail ont permis d’affiner la préparation de la formation proposée, et d’envisager celle qui sera conduite à l’IFé du 5 au 7 mars 2019 « Passeurs-Mediateurs- Brokers : construire et animer des travaux collaboratifs entre acteurs de l’éducation et de la recherche ».

Ils ont également permis de faire progresser le modèle de collaboration produit par le projet FoRCE qui sera présenté au séminaire « Recherche orientée par la conception : vers la constitution d’un réseau international » à Château d’Oex en Suisse du 17 au 20 décembre.

Michèle Prieur,

Ingénieure au pôle DFIE-MIE