Des facilitateurs pour mettre en œuvre une démarche d’investigation

Contexte

Le projet européen Chain Reaction conduit dans l’académie de Lyon en 2013-2014 a initié une dynamique de réflexion sur l’investigation scientifique en mathématiques, sciences de la vie et de la Terre et physique-chimie. Il a mis à disposition des enseignants des ressources pédagogiques sur différentes thématiques, les « modules Chain reaction ». Dans cette continuité un groupe de réflexion et de mutualisation académique s’est constitué autour de la mise en œuvre de démarches d’investigation dans le cadre de l’enseignement d’exploration « Méthodes et pratiques scientifiques » (MPS) en classe de seconde à partir des modules Chain reaction.  Les objectifs étaient multiples : développer le goût des sciences, développer les compétences expérimentales mais aussi celles liées à la communication sous toutes ses formes, favoriser l’autonomie, l’implication et la motivation des élèves. Leur travaux ont contribué au programme de recherche ReVEA (ANR Ressources vivantes pour l’enseignement et l’apprentissage).

 

Expérimenter des « facilitateurs » aux démarches d’investigation

Par la suite, entre 2016 et 2018, les équipes de professeurs du lycée du Forez de Feurs et du lycée Albert Camus de Rillieux-la-Pape ont expérimenté en collaboration avec la CARDIE des « facilitateurs » à l’autonomie et à l’implication de tous les élèves.

Ce travail a permis d’élaborer une boîte à outils correspondant à un guide qui propose des aides concrètes : comment préparer sa séance ? comment faire en sorte que chaque élève se sente impliqué ? … pour les enseignants intéressés par cette approche.

Consulter la boîte à outils « Facilitateurs »

 

Impacts de l’usage des « facilitateurs » et des modules Chain reaction

Une évaluation des effets sur les choix d’orientation des élèves a été réalisée sur deux années. Le parcours des élèves ayant suivi l’enseignement de MPS avec les modules Chain Reaction et l’usage des « facilitateurs » identifiés  a été comparé avec celui des élèves ayant également suivi MPS en seconde mais sans utiliser ces outils (Choix d’orientation des élèves).

Afin de juger des effets sur l’implication des élèves différents indicateurs ont été suivis sur l’ensemble des séances consacrées à un thème (Implication/autonomie). Le ressenti des élèves en fin d’année a également fait l’objet d’une synthèse (ressenti).

 

Contacts

Jerome-Frederic.Derancourt@ac-lyon.fr Mathématiques Lycée Albert Camus- Rillieux la Pape
Alexandre-Camil.Vazeille@ac-lyon.fr SVT Lycée du Forez – Feurs
Frederique.Cordier@ac-lyon.fr SVT Lycée Albert Camus- Rillieux la Pape
Isabelle.Besses@ac-lyon.fr SPC Lycée Albert Camus- Rillieux la Pape

Article rédigé par Pascal Mercier en collaboration avec Michèle Prieur